Je voudrais aborder, dans un mini-billet parce que la matière est maigre et que je ne suis sûr de rien, une conjecture quant à la date du retrait complet des troupes russes de Syrie - retrait annoncé déjà l'an dernier par Poutine, et dont on sait qu'il n'en a rien été.

Mon but ici est simplement de vérifier la validité et l'intérêt d'un petit calcul.

En effet, l'on se souviendra que, dans le modèle dit de l'impérialiste revanchard, il y a une étape définie comme la projection de forces dans le cadre d'une guerre civile étrangère permettant de mesurer les progrès d'une force armée en pleine réforme et de tester du nouveau matériel. Pour la France, il s'agissait de la guerre d'Indépendance américaine, dans laquelle furent testés le fusil modèle 1777 et le système d'artillerie de Gribeauval, qui sillonèrent ensuite l'Europe durant les guerres napoléoniennes.

Pour l'Allemagne, il s'agissait de la guerre d'Espagne, dans laquelle la légion Condor d'Hitler permit d'aguerrir de nombreux soldats, de tester les nouveaux matériels ainsi que de nouvelles méthodes de combat - tel le bombardement des villes par l'aviation.

Pour la Russie, j'ai expliqué que la guerre de Syrie semblait devoir tenir ce rôle.

Je voudrais simplement ici noter que l'intervention française dans la guerre d'Indépendance américaine dura de m-juillet 1780, date du débarquement des troupes françaises à fin décembre 1782, date du rembarquement, soit 30 environ.

La Légion Condor allemande fut active sur le sol espagnol de juillet 1936 à avril 1939, soit 34 mois environ.

L'intervention russe ayant débuté en septembre 2015, et si ce calcul est pertinent  (ce dont je ne suis pas du tout sûr, mais il sera intéressant de le vérifier), elle pourrait prendre fin entre mars et juillet 2018.

J'ai jugé utile de partager avec mes lecteurs ce petit calcul rapide pour la double raison que l'état actuel du conflit en Syrie laisse bien penser à un dénouement rapide, d'une part, et d'autre part parce que dans mon dernier livre, j'envisageais une intervention russe dans les Pays Baltes seulement après la coupe du monde de Football qui doit avoir lieu en Russie, soit au mois de juillet 2018. Si l'on se souvient que c'est avant la fin de l'année qui a vu le retrait de la légion Condor qu'Hitler a envahi la Pologne, cela peut être un indice.

Mais, dans le même temps, il faut bien noter que ce sont, dans l'occurrence française, plus de vingt ans qui ont séparé la fin de l'intervention dans la guerre d'Indépendance et le début des guerres napoléoniennes. Ce n'est donc peut-être pas un élément devant être vraiment pris en compte dans le calcul du rythme du schéma, contrairement au temps séparant les trois guerres constituant le modèle de l'impérialisme revanchard.