29 septembre 2015

Baudelaire 2.0 : Homme libre, toujours tu chériras l'Espace

Après plusieurs billets aussi pessimistes que chiadés, j'ai envie de me détendre un peu en m'offrant un billet de spéculation relativement gratuite et de voeux pieux, parce qu'on a aussi le droit de rêver et de se bercer de quelques illusions de temps en temps pour s'arracher à la glue de la basse réalité - spécifiquement quand, comme je le fais sur ce blog, on tente de voir ce qu'il va certainement arriver : parfois, j'ai envie de surprise et d'inattendu. Ce sera donc l'objet de ce bref billet. Notez que, lorsque je spécule (plutôt)... [Lire la suite]
Posté par Philippe Fabry à 10:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 août 2015

Conscience artificielle, vitesse lumière : réflexion sur des préjugés scientifiques

La lecture récente d’un article sur Futurascience m’a rappelé quelques lignes de Simon Leys dans Le Bonheur des petits poissons. Il y disait en substance que certaines sentences émises par des individus nous renseignent plus sur ces individus eux-mêmes que ce sur quoi leur jugement porte. Ainsi, disait Leys, lorsque Wagner disait que Mozart était un compositeur « pas sérieux », cela ne nous renseignait guère sur Mozart, mais en disait long sur Wagner. Mon impression sur cet article, ou plutôt sur ce qu’il rapporte, est la... [Lire la suite]
Posté par Philippe Fabry à 11:47 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,